Retour à l'index
Contact DiffusionPDFAntonin ArtaudArt ModerneLittératureSciences Humaines
Couverture Sur l'électrochoc, le cas Antonin Artaud




Retour
Sur l'électrochoc, le cas ANTONIN ARTAUD
Florence de Mèredieu

Mis au point en Italie en 1938, appliqué à l'homme en 1939, héritier des techniques de choc ou “sismothérapies”, l’ électrochoc connaît entre 1939 et 1946 un développement considérable en Psychiatrie. — L’œuvre et la vie d'Antonin Artaud (interné à l'Asile de Rodez de 1943 à 1946) interfèrent avec l'histoire de l'électrochoc. A la toute puissance médicale, susceptible de transformer en profondeur l'ensemble des données neurophysiologiques de l'être humain et de remettre le psychisme “à zéro” Artaud opposera ce cheval de Troie qu'est la littérature.

Au travers d'un formidable travail de la langue et sur la langue. C'est alors d'une véritable surrection et recréation qu'il est question la machinerie littéraire se faisant precisément électrique pour perturber en profondeur les effets du coma de l'électrochoc. — On trouvera dans cet ouvrage une histoire de l'électrochoc ainsi qu'une analyse de ses effets et contre-effets) sur l'œuvre de cet écrivain d'exception que fut Artaud. Établi à partir d’une lecture approfondie des ouvrages psychiatriques de l’époque (1930-1948), cet ouvrage constitue la première histoire de l’électrochoc en France. Sa lecture est indispensable à qui veut comprendre la rédaction et l’écriture des fameux Cahiers de Rodez et des Cahiers du retour à Paris.

ISBN 9782907784115
Format : 16 x 24 cm - Nombre pages : 256.
Illustrations en noir et blanc - Couverture illustrée et brochée.
Inédit (Illustration courtesy G. Baselitz).

Prix : 15 euros

livre électrochoc ouvert

Logo journal le monde
“Choc des Titans”
Florence de Mèredieu, maître de conférences à Paris-I, qui ne cesse de réclamer, depuis qu'elle a eu accès aux photocopies des 632 pages manuscrites dont Paule Thévenin a tiré le tome XXVI des Oeuvres Complètes d'Artaud, la retranscription telle quelle, c'est-à-dire dénuée de toutes les partis pris d'édition justifiés à chaque page par Paul Thèvenin, et même la reproduction en fac-similé du texte originel et "barbare", a également axé son récent travail sur le problème des électrochocs. Après en avoir retracé l'histoire et la théorie, elle cerne le croisement entre la vie souffrante de l'écrivain, qui se trouva pris dans les rouages de l'institution psychiatrique en 1937, et la sismothérapie, dont la pratique commença en France en 1938. Ce "choc de deux Titans", la littérature et la psychiatrie, dont le corps d'Artaud, à la fois proie convulsive et démiurge insurgé, fut le théâtre, est analysé, depuis les "souvenirs de la maison des morts" jusqu'à la refonte du langage dont les Lettres et Cahiers de Rodez témoignent. (Claire Pauhlan)



TABLES MATIÈRES

1 - De l'électrochoc restitué dans l'histoire de la psychiatrie
     Les traitement antérieurs - L'électrochoc - l'aspect technique - Les réserves.
     L'influence sur l'évolution de la psychiatrie - des années d'après-guerre à nos jours.
2 - Les aspects théoriques
     Organicistes et dynamistes - Mode d'action de l'électrochoc - L'amnésie - L'aphasie.
     Hughlings Jackson (1835-1911) - Delmas-Marsalet - Les travaux de Jean Delay - Breggin - etc.
3 - Le cas Antonin Artaud
     L'enfance - le traitement à l'électricité - les traitements à Rodez - Artaud et ses médecins.
     La thèse du Dr Latrémolière - Les effets de l'électrochoc.
4 - Littérature et psychiatrie
     Souvenirs de la maison des morts - Machines automates - Une nouvelle cosmogonie.
     Le dispositif électrique - La refonte du langage.
5 - Artaud / Bataille : le clos et l'ouvert
     L'énergie - La dépense - La communication - Une réactivation des pulsions - "L'Acéphale".

Conclusion / Bibliographie