Envoyer un message

 

Sur l'Electrochoc, le cas Antonin Artaud

Florence de Mèredieu

Mis au point en Italie en 1938, appliqué à l'homme en 1939, héritier des techniques de choc ou “sismotherapies”, l’ électrochoc connaît entre 1939 et 1946 un développement considérable en Psychiatrie. — L’œuvre et la vie d'Antonin Artaud (interné à l'Asile de Rodez de 1943 à 1946) interfèrent avec l'histoire de l'électrochoc. A la toute puissance médicale, susceptible de transformer en profondeur l'ensemble des données neurophysiologiques de l'être humain et de remettre le psychisme “à zéro” Artaud opposera ce cheval de Troie qu'est la littérature.
Au travers d'un formidable travail de la langue et sur la langue. C'est alors d'une véritable surrection et recréation qu'il est question la machinerie littéraire se faisant précisement électrique pour perturber en profondeur les effets du coma de l'électrochoc. — On trouvera dans cet ouvrage une histoire de l'électrochoc ainsi qu'une analyse de ses effets et contre-effets) sur l'œuvre de cet écrivain d'exception que fut Artaud.

Presse  -  Table des matières  -  Couverture  -  Livre ouvert

ISBN N°978-2-907784-11-5
Format : 16 x 24 cm - Nombre pages : 256
Illustrations en noir et blanc - Couverture illustrée et brochée
Inédit (Illustration courtesy G. Baselitz)

Prix : 16 Euros

Index